We are the Night

Publié le par Dobbs


Non, ce titre n'est pas uniquement dévolu

à une création des Chemical Brothers, mais

aussi à une des premières publications de

la nouvelle collection d'Ankama : Hostile Holster...

 

http://www.weebulle.com/img/p/11571-28488.jpg


Comme le précise l'éditeur sur cette création :

"Du polar, des histoires urbaines et dures,

parfois à la limite du fantastique : HH est

LA collection 100% noire d'Ankama Editions".

http://static.dofus.com/img/galerie/04-Logos_Xtra/Ankama_Editions.jpg

-------------


Alors quid de "We are the Night" la BD ?


Avec "Silences" de Haddad et Combrexelle,

c'est donc l'une des premières créas de ce label,

avec aux manettes le tandem Kieran-Ozanam.


Un pari risqué que cette BD chorale où de très

nombreux personnages ne cessent de se croiser

de façon très fluide en une nuit lyonnaise assez

mouvementée... On peut très bien être destabilisé

par le graphisme de Kieran sur quelques pages,

mais bon sang que le découpage est bien foutu.

 

http://www.bedetheque.com/Planches/PlancheA_107395.jpg


On lit vite, on ne se retrouve pas perdu dans cette

masse d'infos et c'est l'essentiel de cette expérience.

On pourra regretter une distanciation qui ne permet

pas beaucoup l'empathie et l'émotion, mon seul et

véritable regret...

 

 

-----------


Les fans de graphisme atypique adoreront, les fans

d'Ozanam aussi par cette tentative plutôt réussie de

polar polyphonique en BD. Les adeptes de vrai polar

pourraient trouver cependant à redire sur certaines

scènes plus creuses que d'autres, mais c'est aussi le

risque, forcément. Bref, une bonne expérience de

lecture : j'attends le T2 avec impatience ;)

 

 

Publié dans CHRONIQUES BD

Commenter cet article