Pain d'alouette

Publié le par Dobbs


Futuropolis fait de beaux bouquins,
c'est connu et reconnu... Papier, couverture,
impression et évidemment contenu...

---------

Une de leurs sorties récente : le dernier
Lax avec la première époque de "Pain
d'alouette
", un récit post Première
Guerre Mondiale dans l'après tranchée,
l'après traumatisme, l'après privation(s).


Pain d'alouette, c'est une initiation et pas
uniquement du fait du titre (qui renvoit à
cette tradition charbonnière du père qui
descend dans la mine du pain, et qui le
ramènera ultérieurement pour un "dessert"
spécial à l'intention de ses enfants). En effet,
on suit en parallère des initiations d'enfants
à la vie terrible de pupilles de la Nation dans
un établissement tyrannique, et à "Enfer du
Nord" qu'est l'épreuve cycliste de Paris-Roubaix...


Sans être larmoyant et sans tomber dans le
pathos on assiste à un portrait sans concession
du bassin du Nord-pas-de-Calais au lendemain
du conflit mondial : un ancien soldat gazé lui-
même ancien courreur cycliste, la fille d'un troupier
tué sur le front, un retraité pacifiste qui s'entête...

De beaux portrait écrits et dessinés par le vétéran
Christian Lax, à qui l'on doit les désormais
célèbres récits du "Choucas", "Azrayen", et
dernièrement "L'aigle sans orteils" chez
Dupuis, dont "Pain d'alouette" est la suite...


------------------

Bonne lecture à vous !





Publié dans CHRONIQUES BD

Commenter cet article