Les derniers jours d'un immortel

Publié le par Dobbs


Un scénario riche de Vehlmann avec au dessin

Gwen de Bonneval, paru chez l'éditeur Futuropolis

en mars dernier...

 

http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782754801584.jpg


Une grosse surprise que cet "Objet Bédéesque

Non Identifié", qui joue avec les codes de la SF, où

une communauté universelle mélant ET les plus

divers essaye de cohabiter malgré les "écarts"

culturels et les erreurs d'interprétation.


L'intérêt du lecteur se portera ici tant sur cette

faune bigarée qui tente de survivre aux évolutions

que sur un policier philosophe s'autotransférant

dans des échos de lui-même, et tentant de gérer

comme il peut les différends entre espèces.

 

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/Zoom_Planche_BD/4/8/5/9782754801584_5.jpg


Des clones, une mort qui n'existe pas, des figures

de style renvoyant à la tolérance et à l'existentialisme,

de l'utopie... tout ceci enveloppé dans un style épuré,

presque minimaliste pour aller à l'essence même

de cette narration complexe.


Une BD originale, un bel objet, une expérience de

lecture qui n'échappe pas non plus aux critiques de

ses dialogues forcément longs et une immersion

qui demande du temps justement, beaucoup de temps.

Certains puristes de la SF d'action passeront simplement

leur chemin, certains seront juste perdus par tout

cet univers. Les autres verront l'interêt d'un tel

ouvrage, surtout en ce moment...


---------------

 

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/Zoom_Planche_BD/4/8/5/9782754801584_1.jpg


Un conte bizarre avec une vraie personnalité,

c'est si rare tout de même...



Publié dans CHRONIQUES BD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article