Après Moliterni, Couperie...

Publié le par Dobbs


Ceux et celles qui s'intéressent à l'étude
de la BD connaissent le nom de Pierre
Couperie, l'un des "précurseurs" d'une
approche historique du médium...

Ce dernier vient de nous quitter à près de
80 ans, décès faisant donc suite à la disparition
il y quelques temps de Claude Moliterni, autre
spécialiste de ce que l'on appelle le Neuvième
Art (on rajoutera par ailleurs à cette liste
funeste le tarzanophile Françis Lacassin)...

Couperie.jpg

Couperie, membre de l'Ecole des
Hautes Etudes en Sciences Sociale
s'était
attelé avec plusieurs autres innovateurs à une
tâche ardue pour l'époque : la reconnaissance
de la Bande Dessinée comme discipline
d'étude culturelle transversale. Il avait donc
contribué à l'exposition princeps en matière
d'avancée intellectuelle sur le sujet : la
désormais fameuse "Bande dessinée et
figuration narrative"
au Musée des Arts
Décoratifs en 1967 (avec la Société
Civile d'Etude et de Recherche des
Littératures Dessinées : SOCERLID)...

http://www.ubka.uni-karlsruhe.de/volltexte/2003/geist-soz/1/bilder-2/8_biblio/couperie.jpg
------

Un travail discret et volontaire (parfois
critique et maniaque) de la part d'un érudit
contributeur à Giff-Wiff ainsi que Phénix, et
d'un conférencier-théoricien acharné qui sera
certainement remercié et honoré (du
moins je l'espère) lors de la prochaine
 édition du festival d'Angoulême...




Publié dans CHRONIQUES BD

Commenter cet article