Thriller sauce latine...

Publié le par Dobbs


J'apprécie de plus en plus le film
à suspense ibérique moderne...

Amenabar bien sûr avec Tesis en 1996


puis Ouvre les yeux (1997)
et les Autres (2001)


Balaguero avec la Secte sans nom (1999),
Darkness (2002)


Fragile (2005) et REC (2007 avec Paco Plaza)


Bayona avec
le très del toroesque Orphelinat (2007)


et son modèle hispanico-mexicain
L'Echine du Diable (2001)...


Quid du futur ?

Et bien Luis Berdejo (le scénariste de REC) contamine
avec Imago Mortis nos amis italiens, qui vont peut-être
enfin revenir aux films de genre après des années
de vaches plutôt maigres (et sans support financier)...



A voir ou pas...
Mais ça a le mérite d'exister
en marge des prods US...



Publié dans CHRONIQUES CINE-TV

Commenter cet article